Apprendre à s'orienter dans un monde incertain

P1010043.jpg

Faites partie du réseau national et européen de TROUVER-CRÉER.

 


TROUVER/CRÉER
8, place des Terreaux
69001 LYON
tél : 04 78 30 18 23

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Se connecter

Recherche mot clé

En ligne

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne

Qui sommes nous ?

En 1967, Geneviève LATREILLE, professeur de Psychologie Sociale, crée à l’Université LYON 2, un Centre de FORMATION de Conseillers d’orientation scolaire et professionnelle, ouvert à des psychologues, dans une perspective innovante : une large place était faite à la Sociologie, l’Economie, la Psychologie sociale, ainsi qu’à une solide formation professionnelle supervisée.

En 1974, elle est à l’origine de la création des cellules d’information et d’orientation universitaire qui deviendront ensuite les SCUIO.

En 1975, elle invite Denis PELLETIER, enseignant–chercheur à l’Université Laval de Québec, pour présenter une nouvelle conception de l’orientation, l’ADVP (Activation du Développement Vocationnel et Personnel). Depuis cette date allait se développer en Europe le courant de « l’orientation éducative ».

En 1979, elle soutient sa thèse d’Etat, à la Sorbonne, sur « La naissance des métiers dans la France contemporaine (1950-1975) » qui allait modifier en profondeur les pratiques d’orientation.

En 1982, elle relie ses travaux avec ceux de Carl ROGERS et de D.W. WINNICOTT pour élaborer le concept du « métier collectivement trouvé/créé ».

En 1987, un groupe de praticiens et de chercheurs, venus des CIO, de l’ANPE, et de plusieurs universités françaises, soucieux de sauvegarder et de développer toutes ces innovations décident de fonder une Association, ayant son siège à l’Institut de Psychologie de LYON 2, et lui donnent l’appellation TROUVER/CRÉER, en mémoire de D.W. WINNICOTT et de G. LATREILLE.

En 1993, suite à la fermeture du Centre de Formation, le siège est transféré dans les locaux de l’Association Économie et Humanisme, avec laquelle nous avions des liens depuis 1967.

En 1993, Robert SOLAZZI, relie les concepts élaborés par G. LATREILLE, D. PELLETIER et D.W. WINNICOTT avec les apports fondamentaux d’Edgar MORIN et de Jean-Louis LEMOIGNE, faisant de la « pensée complexe » la base d’une Approche Expérientielle et paradoxale de l’orientation.

En 2006, Économie et Humanisme cessant son activité, le siège de Trouver/Créer est transféré à l’adresse actuelle.

En 2011, pour la première fois depuis sa création en 1987,une Assemblée Générale Extraordinaire décide de modifier les statuts pour tenir compte des résultats obtenus par nos travaux et donner une nouvelle impulsion